Galerie

Tu verras, ton enfant aussi sera terrible (les prédictions sympas!)

Hop hop hop la semaine commence c’est donc l’heure du pavé du lundi 😀 (un ptit pavé dans la marre pour la mère Cane, elle aime ça la mère coin-coin et moi aussi ça tombe bien).

Sujet du jour: les prédictions boule de cristal de l’entourage (proche ou non) sur le (terrible) comportement de votre petit monstre.

Ça a commencé très tôt, dès la naissance de grande monstrouille et dès que j’ai eu le malheur de dire que la monstrouille était un bébé plutôt cool… là j’ai vite compris que ce n’était souvent pas bien vu du tout d’avoir un bébé cool!
Combien de fois m’a-t-on asséné de: hum… ouai tu verras quand elle aura 4/6/12/18/20/24mois… elle commencera à hurler pour les dents, à se déplacer, à vouloir tout toucher, à faire des crises, à dire non (l’horreur suprême hein, un bébé qui dit non wahouuu!), à faire des caprices, à tout taper, à tout casser, à se rouler par terre… et j’en passe!
Sympa les gens… ils vous disent ça sous un air de: « je dis ça pour ton bien hein, pour te prévenir » mais ça crève les yeux qu’en fait ils espèrent juste que vous viviez le même « enfer » qu’eux, car après tout s’ils en chient les autres le doivent aussi sinon ça pourrait vouloir dire qu’ils sont moins bons parents que vous (logique tordue, bonjour!)

Pas de bol pour eux, et par chance pour nous, grande monstrouille est restée cool, souriante, toujours à se marrer, rarement à crier, les dents ne lui ont pas fait mal, elle a fait des nuits de 12h vers 3mois, elle a toujours beaucoup dormi (même à 2ans et demi elle dort encore 14-15h par jour en moyenne), elle n’a jamais cherché à avaler tout ce qui passe, elle n’a jamais cherché les conneries en fait, elle a toujours bien écouté et ce à 3, 6, 12, 18 mois et même au terrible âge de 2ans (le top du top des prédictions!) et cerise sur le gâteau elle n’a jamais été jalouse de sa petite sœur qu’elle adore plus que tout (non parce que là aussi on en a eu de belles de prédictions!).
Non la seule chose qui a pu nous fatiguer c’est justement ces superbes prédictions qu’on vous balance afin de casser votre bonheur qui apparemment ne fait pas toujours plaisir à voir (ou pas à tout le monde).

Désormais, elle a 2ans et demi, parfois elle dit non et exprime son désaccord, ce qui me parait sain soit dit en passant, mais il est vrai que non elle n’a pas fait d’horrible crise de rébellion, elle est restée cool, c’est son caractère c’est tout.
Ça a du bon, ça a du mauvais, comme dans tout. Le mauvais est qu’elle a presque tendance à se laisser bouffer par les gamins plus virulents, elle ne comprends pas la violence dont peuvent faire part d’autres enfants, ça la perturbe.
Qui plus est nous avons tout de même eu nos moments difficiles, certes pas liés au caractère de la monstrouille mais à des soucis de santé par exemple.

Au final, avec le recul de 30mois que nous avons, je me dis que ces « voyants » et diseurs de « bonnes » aventures ne se rendent surement pas compte du tort qu’ils peuvent causer aux jeunes parents. Vous, vous êtes là avec votre petit bébé à essayer de profiter de ces moments de bonheur, et sans cesse on vient vous pourrir la chose avec des prédictions à 2balles du genre: ouai-ouai tu verras dans 2mois elle t’en fera baver en faisant ça, ça et ça.
Mais sérieux: fermez-la! Qu’est-ce que vous en savez?!! Depuis quand tous les enfants sont les mêmes? Qui vous permet de venir dire ce genre de choses aux parents (qui ne demandent rien bien entendu)? Est-ce que ça vous fait vous sentir réellement mieux que d’essayer de pourrir le bonheur d’autrui car vous avez du mal à trouver le votre? Je ne pense pas franchement, je ne pense pas qu’on se sente mieux, plus épanoui et plus heureux en tentant de rendre malheureux les autres ou en leur souhaitant des choses négatives.
Vous avez aussi le cas de l’ami qui affiche sans honte le jour où vous dites que votre monstrouille vous en fait baver aujourd’hui: ah bah il était temps hein… perso ça me perturbe qu’on puisse se sentir comme soulagé de voir une amie dire qu’elle en a « bavé » avec son petit monstre aujourd’hui.

Deuxième monstrouille a un caractère un peu plus virulent que sa grande sœur, clairement à 15mois on le voit bien (on l’a vu depuis longtemps d’ailleurs), ce qui n’empêche qu’on l’adore, qu’elle reste tout de même très facile à vivre, très souriante, bonne dormeuse, bref elle fait notre bonheur tout simplement.
Mais pour la deuxième les prédictions se calment, peut-être que les gens se lassent à force, peut-être que d’avoir vu à quel point ils avaient eu tort avec la première les fait se calmer pour la seconde.

Pour finir, notons que ces bonnes prédictions viennent de l’entourage comme du monde virtuel (gens avec qui on échange sur des forums ou autre), c’est même encore pire dans le monde virtuel ou c’est un peu la guéguerre à celle qui « domine le mieux son marmot ».
Tout ce que je peux conseiller aux futurs parents c’est encore une fois de ne pas écouter ces mauvaises langues (car il y en aura toujours), de se fier à eux même, de profiter de leur bonheur que les autres tentent de saccager, de laisser parler et de vivre leurs vies en paix.
Heureusement il n y a pas que des gens mal attentionnés dans nos entourages (proches ou lointains) mais force est d’admettre qu’il y en a quand même beaucoup.

Voici ce qui circulait récemment sur Facebook:

(traduc: Ne dis jamais tes problèmes à personnes. 20% s’en fiche et les autres 80% sont contents que tu les aies).
C’est peut-être assez pessimiste et un peu exagéré bien entendu mais je peux dire que dans la sphère virtuelle ça prend malheureusement très souvent tout son sens.

Et voici ce que j’ai bien envie de leur répondre désormais:
https://linosqui.files.wordpress.com/2012/05/whichpart.gif?w=150
(traduc: quelle partie de va te faire foutre ne comprends tu pas?) ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

26 réponses à “Tu verras, ton enfant aussi sera terrible (les prédictions sympas!)

  1. « tu verras quand elles auront 12-14-16 ans et qu’elles voudrons se maquiller, porter des strings, feront le murs pour sotir en boite, ramener des garçons à la maison,… » lol ——> je sors :p

  2. Pour la 2e, c’est peut-être aussi que vous étiez déjà parents donc « les gens » ne pouvaient plus trop vous faire le coup du « moi qui ai de l’expérience, je préfère te prévenir, bla bla bla… ».
    De mon côté, les premiers mois de Pti Tonique ont été plutôt difficiles et si je n’avais pas envie de déballer ma vie à tout le monde, même en le disant à demi-mots, il y avait toujours moyen de se prendre des réflexions de toutes façons : soit c’est parce qu’on le laissait pas assez pleurer, soit mon fils dormait au moment où les gens venaient donc je me prenais du « ooooh mais il a l’air adorable ce bébé !! » (oui bin il dort là alors forcément, que veux-tu que je te dise, boulet ?!!!), soit je ne sais plus quoi.
    J’imagine qu’à l’approche d’un nouveau-né et de jeunes parents, les « déjà parents » ont envie de partager leur vécu, parce que c’est un peu la façon la plus simple d’entrer en contact sur un terrain commun, mais ils le font souvent très maladroitement. Plutôt que de dire « ah bin c’est super pour vous, vous devez bien profiter. Nous, notre aîné faisait ceci ou a fait ses nuits à tel âge, ç’a été dur, etc », ils se veulent prédicateurs et parlent avec beaucoup de maladresse. Alors certes, le jeune parent peut avoir envie d’un aperçu concernant la suite mais cela peut se faire avec du tact, aussi.

  3. Marrant le petit truc Facebook au fait, je ne l’avais pas vu passer !! 😉

  4. Oh les commentaires sur l’adolescence je les fais moi même, j’anticipe maintenant 😀
    @Madame Sioux: oui un peu de tact, un peu de réserve, un peu moins de comparaison aussi, ça ne peut pas faire de mal.

  5. « Est-ce que ça vous fait vous sentir réellement mieux que d’essayer de pourrir le bonheur d’autrui car vous avez du mal à trouver le votre? Je ne pense pas franchement, je ne pense pas qu’on se sente mieux, plus épanoui et plus heureux en tentant de rendre malheureux les autres ou en leur souhaitant des choses négatives. »

    Hors contexte ta reflexion s’applique à à peu près……..tout type de situation en fait…
    Les gens sont tellement fatigants et nocifs lorsqu’ils essayent de compenser leur vide intérieur ainsi, et malheureusement il y en beaucoup comme ça…

  6. Mon beauf, m’a récemment fait la réflexion suivante « Ouais GumBoy était quand même vachement plus agité que la notre au même age »
    Outch ça m’énerve ce genre de comparaison signe d’une mémoire courte et d’un manque d’objectivité évident.

    • Et puis qu’est ce que ça peut faire dans le fond? Qu’est ce que ça change? Ce ne sont pas les mêmes enfants c’est normal qu’ils soient différents, qui plus est la perception est aussi différente. Cela fait-il de vous de moins bons parents? ou devriez-vous aimer moins votre enfant alors? Non mais vraiment c’est ce qu’il faudrait leur demander à ce qui comparent sans cesse les petits (comme du bétail). Ca sera le sujet d’un prochain pavé d’ailleurs, cette compet de bébé-foire au bétail.

  7. Ces derniers temps, la meilleur parade que j’ai trouvé pour y remédier est de leur sourire, de continuer à vivre ma vie et de m’acharner à développer mon bonheur tout en les y incluant, et ça les énerve, t’imagines pas: ça les ronge, les horripiles, les agace, les exaspère, les bouffe de l’intérieur de voir mon sourire si naïf se poser sur eux et mon regard qui leur dit « t’as vu, je sourie, je t’emmerde et tout ça je te le sers sur un plateau d’argent alors vas-y déguste! »

    J’étais pourtant pas d’accord avec Jésus quand il disait que si ton ennemi te giflait fallait tendre l’autre joue, moi j’avais plutôt envie de tendre mon poing. Et pourtant me voilà à le faire, et voir même à m’en délecter, parce qu’ils n’ont ainsi plus de prise. Si tu ne leur réponds pas, si tu les ignores alors implicitement c’est une reconnaissance qu’ils ne valent rien puisque tu ne te fatigues même pas à réagir : un bleu en une semaine c’est parti et ça donne de l’eau à leur moulin, mais le manque de considération à leur égard est un poison qui fait son effet à long terme : c’est leur confiance en eux-mêmes, déjà sérieusement affectée qui en pâtie, et ça pour la retrouver faut bien ramer… Alors ouai, comme disait l’autre hippie en robe : je les surkiffe mes ennemis, parce que sans leurs tourments y’aurai personne pour me rappeler à quel point on peut être très vite con, et puis c’est du live bien plus divertissant que Loft-Story….

    (Bon, c’est vrai que c’est pas facile tous les jours non plus certes)

    • héhé j’adore. Oui ignorer et continuer à faire sa vie, ses choix c’est encore le mieux. Chacun sa vie, chacun ses gamins, chacun ses choix. Si on ne peut déjà pas respecter ça on ne peut pas faire grand chose de plus pour ces personnes là (qui se rendront surement compte de leurs erreurs plus tard, encore une fois l’erreur est humaine, enfin certains seront ainsi jusqu’à la fin de leur vie, tant pis pour eux ce ne sont pas des gens heureux).

  8. PS: si t’as besoin d’illu pour ton blog et que mon style te plaît, n’hesites pas à demander, ça me botterait bien tiens 🙂

  9. Et que dire des prédictions suite à notre comportement présent ? « A force de la prendre à bras, tu vas en faire une pourrie gâtée ! » Grumpf !

  10. Excellent cet article!
    Pour avoir une Pouillette qui fut un bébé ultra cool et un Cromignon plutôt facile aussi, je te comprend à 200%…mais moi j’ai aussi droit à « ah tu verras ils te feront une adolescence terrible! » Comme si ça n’était pas possible d’avoir des enfants sympa et que tout se passe au mieux, comme s’il fallait « payer » ton bonheur et ta tranquillité…et comme tu dis, ces gens-là veulent que tu en bave comme eux!

    • Merci, ça me rassure un peu ton témoignage ^^ (bon allez croisons les doigts pour l’adolescence, moi avec deux filles rapprochées je suis vouée à l’enfer de toute façon hihi)

  11. ralala ^^ Je n’ai pas eu ce souci dans mon entourage (sauf ma mère et c’est un cas à part) les autres ne s’y sont pas risqués. C’est sur la blogo que je me suis pris le plus de sermons dans la face… Le virtuel et la protection de l’écran aident certains à montrer leur vrai visage! On s’en prend plein la tronche!
    Alors merci pour ce pavé qui remet bien les choses en place!
    Bisous!!!

  12. nan mais t’as jamais remarqué comme les parents de « grands » (au moins plus grands que les tiens, mais le pire ce sont ceux qui ont des très grands enfants, ceux là sont les pires !!) ont toujours eu des enfants parfaits, EUX !
    Signe de mémoire trèèèèès courte !!
    Et même pas je parle de ce que je vis en ce moment !!!
    QUOI !!!! ma praline-rose d’ 1 mois préfère les bras à être seule dans un grand lit !!!!!! Nan mais les mauvaises habitudes que je lui donne !!!!
    QUOI !!!! encore dnas l’écharpe !!!!!!!!!
    QUOI !!!! les bras ??? Ah mais il faut que je la déshabitue tout de suite HEIN !!!!!!!
    euh…les deux autres on a fait pareil et elles ne sont pas devenues des sociopathe pour autant ! Tout va bien, merci !!!

    • Je dirais même que plus tu t’occupes de petit bébé, plus vite il devient confiant (car rassuré) et donc indépendant… mais ça c’est une logique plus difficile à comprendre (pourtant c’est une logique logique)

    • Ce que tu dis Nanie, c’est vraiment le truc qui me rend le plus malade. Ce genre de débilités, en plus pour parler d’un nouveau-né, tout juste sorti de ton ventre, qui devrait être « habitué » à rester tout seul et sans contact… ça me fait froid dans le dos ! Je n’imagine pas comme les enfants de ces gens-là ont dû se sentir seuls s’ils ont vraiment appliqué les conseils nocifs qu’ils formulent aux jeunes parents. Ca me fait penser à un passage du « Concept du Continuum », où l’auteure se met à la place du bébé, seul dans son berceau pendant de longues heures, qui ne voit rien sinon le plafond, n’est pas stimulé, ne participe pas à la vie, n’a pas de contact… c’est à te tirer des larmes quand tu y penses !!!

  13. Bon pavé dans la mare! En effet, pas facile quand on devient de jeunes parents pour la première fois. Moi j’ai eu le droit vis à vis de l’entourage à des « vous devriez faire ceci… cela »! Ah il sera comme si, comme ça! Spéciale dédicace à ma belle-mère qui a le don d’être déprimante, voir désopilante. Mais, je crois que le meilleur des conseils, c’est de s’écouter soi-même et ça va aller. On découvre notre petit bout au fur à mesure, ce sont les parents qui savent le mieux ce qui est bon pour lui!

  14. Merci pour cet article tant j’aurais aimé l’écrire ! 😉
    C’est tellement vrai et j’ai vécu ça avec ma BM avant même la naissance de mon pitchoune. Et comme prévu toutes ses prédictions se sont avérées fausses. Merci en tout cas, ça me fait du bien de lire ça, je me sens moins seule.

  15. Je découvre ton blog grâce (ou à cause ?) de cet article et franchement je trouve que c’est bien dit. Moi aussi j’ai subi toutes ce genre de prédictions avec Number1, aujourd’hui elle a 9 ans et y a pas à dire je n’ai pour l’instant pas eu à me plaindre de son comportement, comme le dit Keynostudio dans son premier commentaire maintenant ont me donne des conseils sur sa future adolescence sous le signe de la débauche… et puis j’attends Number2, je suis très sereine vu que la première était facile, mais là on ne cesse de me prévenir que les enfants sont différents et qu’il n’y a pas de raison que j’ai 2 fois de la chance !!!
    FInalement en lisant tes commentaires, y en a plein des enfants « faciles »

  16. Merci à vous pour vos nombreux commentaires, ça me fait vraiment plaisir 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s