Galerie

16mois d’écart: L’horreur assurée??

Premier post dans cette partie, je me suis dit qu’il fallait parler de mes petites monstrouilles.

Grande monstrouille est née en octobre 2009 et sa petite soeur nous a rejoint en février 2011, elles ont 16 mois (-1jour!) d’écart et OUI c’était voulu/désiré/calculé et non un accident (bien qu’arrivé 1mois avant les essais « officiels » ^^).

Nos raisons de ce choix étaient diverses, variées et surtout personnelles et je trouve choquant que les autres ce soit tant permis de juger ce choix là, qui nous est propre, qui nous incombe, car oui qu’est-ce que ça peut faire aux autres dans le fond? Ce ne sont pas eux qui auront plus de couches à changer que je sache? Alors quoi? Juste le plaisir de ragoter et critiquer? Vraiment juste ça? Et bien c’est tout de même triste alors.

Donc avec mon petit recul (mini monstrouille ayant aujourd’hui 14mois) je peux désormais livrer ma version de cette « terrible » période que les gens bien pensants nous prédisaient sans mâcher leurs mots…

Les premièrs jours furent superbes, je suis rentrée moins de 24h après accouchement chez moi, pour être auprès de ma plus grande (et ne supportant pas les hopitaux) et la toute petite n’a fait que dormir durant 7jours, donc un temps de paix, de relaxation, pour s’accoutumer à cette nouvelle petite merveille qui décorait notre salaon dans son CocoonaBaby. Nous avons pu jouer et nous occuper de la grande soeur plus que jamais et la transition fut douce et parfaite.

Les semaines qui suivirent, petite monstrouille eut un RGO mais rapidement traité donc pas de tension ni de soucis particulier. Grande monstrouille tomba folle amoureuse de sa petite soeur, une fusion incroyable qui fit taire bien des mauvaises langues rapidement et pour nous un bonheur impensable de les voir déjà si proches.

Les mois passèrent, la relation entre les deux monstrouilles ne fit que s’intensifier, pas de jalousie, pas de geste méchant, une admiration de la petite envers la grande et vice versa.
Je me suis même sentie délaissée par ma plus grande qui n’avait d’yeux que pour sa petite soeur les premiers mois, c’était un peu vexant mais si beau.

Aujourd’hui elles jouent bien ensemble, parfois elles se cherchent et se chamaillent gentiement c’est tellement mignon, elles ne peuvent se passer l’une de l’autre, impossible d’envisager de les séparer un w-e! Nous les parents on peut partir mais la grande veut garder sa petite soeur auprès d’elle, non négociable. A la crèche elles impressionnent tout le monde par leur fusion, elles sont dans des groupes différents mais demandent souvent à aller se voir l’une et l’autre et elles prennent soin l’une de l’autre là bas.

Quand à nous, c’était certes un peu plus de travail, mais quitte à changer une couche, en changer une seconde dans la foulée ne boulversait pas vraiment notre emploi du temps du jour. Qui plus est, grande monstrouille a toujours été une bonne et grosse dormeuse, donc pas de soucis de nuit et plusieurs siestes en journées et la petite dormait également plutôt bien (même si les nuits de 12h sans réveil arrivèrent plus tardivement que pour sa soeur), la grande était aussi assez indépendante en jeu, donc nous trouvions du temps pour nous et nous pouvions nous reposer (même si je passais une licence en même temps que ces premiers mois, oui j’aime le challenge).
C’est ma vision des choses, je dois préciser que j’ai un mari très présent et très impliqué donc bien entendu cela aide, seule le ressenti et la fatigue auraient sans doute été très différents, j’ai repris une activité professionnelle (à 80%) au 7mois de petite monstrouille.

Donc non nous ne traumatisames pas notre fille de 16mois avec l’arrivée de ce petit bébé comme on nous l’avait prédit, et non nous ne tombèrent pas raide de fatigue non plus.

Les mauvais regards et les mauvaises reflexions étaient quotidiennes les premiers mois à chaque sortie dans la rue, dans les magasins ou autre, les gens parfois poussaient même un cri d’horreur lorsqu’ils découvraient le second bébé: « ah mon dieu mais y en a un second!!! » l’air dégouté et terrifié… je ne comprends toujours pas aujourd’hui ces réactions là, pour nous ce fut si simple, si naturel, si beau, pourquoi vouloir à tout prix nous gâcher cela?
Il y a aussi ceux qui jalousent quelques peu car ils sont dans une période difficile avec leurs enfants.

Au final, il faut apprendre à ne plus écouter, à ne plus entendre ces reflexions, certains jours c’est plus difficile que d’autre, mais la nature humaine est ainsi faite, on juge, on critique, on rabaisse afin de se sentir soit même mieux, on le fait tous je pense, certains plus que d’autres et je me bats chaque jour pour ne pas tomber dans cette critique destructrice, qui au final ne fait de bien à personne.

Pour conclure, pour nous, pour notre petite famille, 16mois d’écart nous semble si idéal qu’on a failli lancer bébé 3 avec cet écart là, mais ce  n’était pas le moment pour nous. Finalement l’écart idéal est bien propre à chacun, on peut se dire « Wahouuu 10mois c’est vraiment peu » ou « 5ans, hum un peu dommage » on a le droit de penser ce que l’on veut en revanche on peut s’abstenir de juger les choix et la vie d’autrui, chaque personne est différente et chaque personne trouve son bonheur différemment.

Un petit clic 😉 :
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 réponses à “16mois d’écart: L’horreur assurée??

  1. ralalah, plus jte connais, plus j’ai envie de te vénérer, ta maturité est impressionnante (ton caractère aussi hein, mais ça je le savais déjà…)
    Bises à la famille Monstrouille

  2. Merci Morgane 😀
    J’aime qu’on me vénére héhé (je finirais ma vie en Gourou c’est sur!)

  3. hello ! ton post m’interpelle car on a nous aussi eu les 2 premiers à 16 mois d’écart, on ne l’a jamais jamais regretté ! ni fatigue excessive, ni problèmes relationnels entre eux … et on a eu la chance de ne pas avoir autour de nous de remarques particulières (il est vrai que nous sommes tous les 2, les parents, de familles nombreuses). Numéro 3 est arrivé 2 ans et demi après, no problémo, par contre le n°4 -20 mois après n°3- a vraiment vraiment bouleversé l’équilibre familial … la grande a très indirectement manifesté pas mal de jalousie, et au total (est-ce le nombre d’enfants ? est-ce l’âge croissant de chacun ?) on a un équilibre, maintenant que les âges sont entre 9 et 3 ans et demi, très bruyant et pas mal agité ! Est-ce qu’on peut dire que l’on « regrette » quoi que ce soit, dans ce domaine ?! non, pas vraiment, mais parfois on se dit qu’on ne souhaite pas forcément aux autres de vivre ce qu’on vit ! (mais c’est bien à chacun de choisir, bien sur !)
    Alors savourez bien votre vie de famille, et tracez votre route comme vous l’entendez !

  4. comme je comprends ce que tu décris !
    j’ai 3 enfants et les regards, les « quoi ? tu es déjà enceinte ? » ou les « mais tu ne te rends pas compte du boulot que ça va te faire ! » je les connais par coeur !!!
    Ma 1ère est née le 31 juillet 2009, la 2ème est née le 26 juillet 2010 et mon dernier le 22 février 2012… autant te dire que je suis une extra-terrestre aux yeux des gens qui me voient débarquer avec ma petite tribu !
    selon moi, je suis juste… une maman !

    • On m’a beaucoup sorti du: « bah, pas encore enceinte du 3ème?! », encore aujourd’hui… pas parce que j’ai eu deux enfants rapprochés que j’allais faire une tribu rapprochée, et même si j’avais eu envie qu’est-ce que ça pouvait bien faire? Mais j’imagine bien qu’avec tes trois petits ça a du être le festival des chouettes remarques!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s